Paru dans Infoprotection, le jeudi 11 mars 2021 par Ségolène Kahn

1 minute for cybersecurity veut sensibiliser les collaborateurs

Sous forme de séances d’une minute par jour, cette méthode d’apprentissage développée par Akerva vise à faire adopter aux salariés les bonnes pratiques de cybersécurité. Elle repose sur des algorithmes prédictifs de la plateforme de micro-learning 2Spark.

Alors que le télétravail s’est démocratisé depuis la crise du Covid-19, les entreprises sont confrontées à un risque cyber accru. En effet, avec un simple laptop à la maison, les collaborateurs ne bénéficient pas de l’infrastructure de cybersécurité de leur entreprise. Pour remédier à cette situation, le cabinet de conseil en cybersécurité et management des risques Akerva dévoile 1 minute for cybersecurity. Cette offre de micro-formations a pour but de sensibiliser les salariés aux bonnes pratiques de cybersécurité. Hébergées sur la plateforme de micro-learning 2Spark, ces formations qui ne réclament pas plus d’une minute abordent chaque jour des questions sur la sécurité en entreprise.

1-minute-for-cybersecurity-repose-sur-des-methodes-de-microlearning

Pour sensibiliser les collaborateurs tout en restant ludique, 1 minute for cybersecurity repose sur des méthodes de micro-learning. © Akerva

Une recrudescence des cybermenaces

« En 2021, les enjeux liés à la sécurité informatique resteront plus que jamais l’une des priorités pour les entreprises, tant la recrudescence des cybermenaces est importante. Aujourd’hui encore, près de 70% des incidents de cybersécurité sont dus à des erreurs humaines », rappelle Akerva dans un communiqué.

Gamification, sciences cognitives et IA

Avec ses « contenus courts et percutants», le cabinet de conseil souhaite donc aider les entreprises à ancrer les bonnes pratiques de cybersécurité chez leurs collaborateurs. Pour cela, les formations adoptent une méthode pédagogique conjuguant gamification, sciences cognitives et IA. « Ses experts en cybersécurité ont rédigé des questions très contextualisées et ciblées sur 4 grandes thématiques : les enjeux de la cybersécurité, les principaux risques, les bonnes pratiques générales de cybersécurité et les règles en entreprise. »

Un algorithme prédictif de micro-learning

Pour mettre en place ce dispositif pédagogique d’Akerva, l’éditeur 2Spark a mis au point un algorithme prédictif qui adapte les questions abordées selon le parcours de chaque participant. Le but étant ainsi de « favoriser son engagement et son apprentissage ».

Des tableaux de bords et outils de reporting

En parallèle, la plateforme organise des challenges collectifs et individuels avec un chatbot pour « prendre la mesure de l’appropriation des bonnes pratiques de cybersécurité auprès des collaborateurs ». Enfin, les managers bénéficient de tableaux de bords et d’outils de reporting pour suivre l’évolution et les résultats des collaborateurs. Ce qui permet de mieux cibler les lacunes et écarts de compétences de chacun pour ajuster le tir.

LIRE L’ARTICLE EN ENTIER